La badiya

Tout d’abord, tous mes voeux de bonheur, d’amour et de santé pour cette nouvelle année.

 

Cette fois ci j’ai découvert autre chose, un autre milieu de la mauritanie. En effet j’ai été invité par Mohamed ould sid Ahmed, un anesthésiste réanimateur avec qui je travaille le dimanche uniquement (premier jour de la semaine ici) dans sa maison de « campagne » (alias la « badiya ») pour le week end.

 

Le dépaysement fut total! Paysage de savane, herbes éparses poussant sur une terre sablonneuse, parsemée d’acacia offrant ombre et nourriture pour le bétail: dromadaires, ânes, vaches, chèvres et moutons. Fini la pollution et la poussière de Nouakchott!

Eh oui! ici aussi les citadins aisés se refugient le week end à la campagne! à vrai dire avec mohamed la différence est de taille puisque nous étions dans son village natal… C’est un bédouin de la plus pure tradition, il a grandi dans le désert à 15km à dos de chameau de chez ses parents pour pouvoir etre scolarisé. Il connait parfaitement le métier de berger. J’ai donc appris pas mal de chose avec lui! Il a par la suite eu une bourse pour faire ses études de médecine au Maroc, puis une bourse européenne pour faire son internat en France… à Nice! c’était il y a 11 ans.

Nous avons joué aux apprentis vétérinaires, car il n y en a pas là bas… au total, une incision d’abcès de la cuisse d’un veau, avec un couteau chauffé à blanc, suturé par votre serviteur avec un kit de suture jetable from Nice et du vicryl 2.0…

image390.jpgimage394.jpg

On a également soigné une infection de la mamelle chez une chamelle, ce qui empêchait son petit de la téter (et financièrement parlant, si elle avait perdu ses mamelle, elle n’aurait plus été d’aucune valeur puisqu’ils les élèvent pour le lait de chamelle très prisé ici, et très bon d’ailleurs!) Rien de telle que de la bonne vieille bétadine plein la mamelle, et une injection d’antibiotique intra mamellonnaire pour se retaper le dromadaire! …. le lendemain, le lait jaillissait fièrement sous la succion de son petit….

Pour poursuivre sur les chameaux, vous voudrez certainement savoir, qu’une chamelle vaut environ 1000 euros. Donc pour ceux qui se sont vus faire une proposition de chameaux contre leur femme… songez y ! ça peut devenir interessant!! 100 chameaux=100.000 euros:  cool !!

décidement; elles m ont vraiment plu ces bebetes… saviez vous  que pour donner du lait, la chamelle doit avoir un petit qu’elle allaite… jusque là ça va. Mais si d’aventure, le petit vient à mourir, on perdra alors le précieux liquide… La solution alors relativement complexe. Elle consiste en l’achat d’un bébé chameau, pour remplacer le précédent qui est censé téter la mère pour stimuler la lactation… Le problème étant que la chamelle refuse, car ce n’est pas son petit. Les liens du sang encore une fois!

Il faut donc avoir recours à la « medecine traditionnelle »… et c’est la partie la plus fascinante! elle consiste à amener la chamelle et son petit chez un « spécialiste » de la question, qui procèdera ainsi:

il va tout d’abord fermer l’anus de la chamelle en le cousant (!), et attacher le petit entre les pattes de sa nouvelle maman. Ainsi, qd celle ci voudra déféquer  ce qui lui est alors impossible, elle ressentira des sensations proches de l’accouchement, car au fur et à mesure, la pression sera de plus en plus important appuyant sur tout le pelvis. Et à chaque fois qu’elle se retournera pour voir ce qui se passe, elle pourra apercevoir invariablement le bébé chameau et finira par croire qu’elle a effectivement mis bas à nouveau !!!

Comme quoi, il ne faut pas croire ce que l on voit: les relations de cause à effet un peu hatives peuvent s’avérer trompeuses et erronées !!

image392.jpgimage391.jpg

En tout cas c’est quand meme épatant d’ingéniosité…

Outre  ces méthodes fascinantes d’élevage,  j’ai aussi été confronté au problème de la désertification. Plusieurs choses y contribuent et en premier l’Homme. L’écosystème de la brousse et de la savane est fragile. Ainsi une grande partie de l’avancée du désert en Mauritanie est due à la déforestation progressive par les bergers, qui après la grande sècheresse de 1979, ont du pour survivre, couper les maigres acacias, afin d’en faire du charbon de bois pour le vendre et assurer leur subsistance ( le bétail n’ayant plus de quoi paitre avait en grande partie péri). Les arbres ont ainsi été insidieusement supprimés et avec eux, l’ombrage qu’ils offraient à l’écosystème qui s’épanouissait à leurs pieds. Tout en ne formant plus un rempart contre l’avancée du sable. Une pincée de réchauffement climatique là dessus, et le tour est joué.

Un autre fléau insoupçonné de la savane (en ce qui me concerne) : les chèvres! en effet, les troupeaux de celles ci représente l’élevage le moins couteux (leur petite taille en facilite la gestion) et le plus rentable puisqu’il fournit du lait, de la viande , des peaux… mais le problème est que les chèvres ravagent les paturages en broutant l’herbe jusqu’à la racine l’empêchant de repousser! ce qui n’arrive pas avec les mouton, les vaches ni les chameaux. Mais ceux ci étant beaucoup plus couteux à l’achat et à l’entretien, les bergers modestes ne peuvent pas en acheter et poursuivent l’élevage de chèvre… le serpent se mord la queue, et le sable gagne du terrain. Ainsi, la Tunisie a interdit récemment l’elevage de celles ci.

Mis à part ces considérations agronomique, j’ai vraiment passé un très beau week en en compagnie de mohamed, on a discuté tout au long du week-end, et nous sommes entendus à merveille. Il est pour l’instant la personne la plus ouverte d’esprit que je connaisse en Mauritanie, le seul qui ne souhaiterais pas que tous les homosexuels de la planete soit torturés jusqu’à ce que mort s’en suive, après bien entendu lui avoir gentiment ôté les parties génitales…( ce qui va probablement se passer pour les 8 gays envoyés en prison cette semaine au sénégal…). Bref, un extraordinaire moment d’échange vrai, sans préjugés: précieux!

That’s all folks!

image386.jpg

Une réponse à “La badiya”

  1. RENARD dit :

    coucou Rony,

    quelles aventures dis moi; nos week end de citadins européens sont moins excitants
    j’espère que tu vas bien et que l’idée de revenir ne te donne pas le cafard
    il y a une toute nouvelle promo à découvrir!!!!!
    pourrais tu s’il te plait m’envoyer ton adresse en France j’ai une petite lettre à t’envoyer…. soit tu devines soit tu verras….
    à Nice la pression des choix monte mais nous on s’en fout on est presque grands déjà!!!
    penses à envoyer une procuration à l’un d’entre nous
    bises à vous deux et à bientôt

    AUDREY

Laisser un commentaire