• Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

Archive pour décembre 2008

et joyeux Noel !

Samedi 27 décembre 2008

Bonjour à tous et avant toute chose, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année, mangez et buvez beaucoup. Peut être qu’ainsi l année 2009 sera plus heureuse… ou pas! en tout cas ça sera toujours ça que l’ennemi n’aura pas….

Ici je continue mon apprentissage de l’arabe et 10 ans après le lycée, c’est sympa de se lancer dans l apprentissage d une nouvelle langue!

A l’hopital, j ai eu mercredi mon premier accident grave d’anesthésie… un enfant de 10 ans qui a fait un arret cardiaque pendant l’opération ( chirurgie de rachis pour un cancer: neuroblastome)… on l a récupéré après 15 minutes de massage, de l’adrénaline et 3 chocs electriques. Heureusement, qu’onavait équipé la salle et qu’on avait tout sous la main… il avait 7.5 de potassium sur le bilan post op et 4g d’hémoglogine, les parents n’avait pas les moyens de payer le bilan préopératoire … il est en réanimation maintenant, et c’est je crois la premiere fois qu ils ont à prendre en charge un patient ayant fait un arret cardiaque récupéré, à fortiori un enfant, c ‘est pas gagné, mais il a eu toutes les chances de son coté, ce d’autant qu’il est d’une famille qui n’a pas un sous…

Insh Allah, il ne reste plus que ça….

J’ai passé plusieurs semaines ici, avec une réelle colère envers les medecins anesthésistes locaux, qui se déchargent au maximum sur les infirmiers anesthésistes pour faire tout le boulot ou presque et ne quasiment pas mettre le pied en salle d’opération à l’hopital, sauf souci majeur (du style le gamin ci dessus…). Et ce pour des raisons pécunières. En effet, ils bossent tous dans le privé en parallèle et ont hate de quitter l’hopital pour aller gagner des fortunes en clinique (pour certains près de 10 000 à 15 000 euros/mois !!!).

Ainsi quand ils sont d’astreinte à l’hopital, ils sont en meme temps à la clinique et ne se déplacent pour ainsi dire jamais, meme pour les nouveaux né, les polytraumatisés, etc et ce, alors qu ils sont 7 medecins anesthésistes à nouakchott…

Mais j ai compris que cette situation dont se plaignent beaucoup les infirmiers anesthésistes, est aussi entierement de leur faute, car ce sont eux qui acceptent cette situation et endorment seuls tout et n’importe quoi, car ceux ci bossent avec les medecins anesthésistes dans le privé également, du coup s’ils veulent conserver leur postes en clinique, ils sont tacitement « contraints » d’avoir le moins possible recours aux docteurs, et de se debrouiller tout seul, quitte à prendre de gros risques pour les patients…

Du coup la situation arrange un peu tout le monde, sauf les malades!

encore une fois, une seule chose gouverne le monde: les sous!

Hélène est avec moi pour les fêtes, et on s’entend à merveille. C’est une chose superbe que de vivre une expérience forte et différente à deux, rien de tel pour casser la monotonie!!

trêve de blabla et place aux photos: elles ont été prises au parc du banc d’Arguin.

 

 

 

dscn0262.jpgdscn0238.jpgdscn0218.jpgdscn0213.jpgdscn0206.jpg

 

la Mauritanie: hospitalité ?

Samedi 13 décembre 2008

eh, coucou! (salutation niçoise typique)

ahhhh! L’Afrique…. sa pauvreté bien compensée par une solidarité déroutante… un accueil chaleureux… la main sur le coeur….

???????!!???

Pas vraiment!

En tout cas en ce qui me concerne, on ne peut pas dire que se soient les invitations qui pleuvent… en un mois et demi à l hopital, où tout se passe tres tres bien, où je passe mes journées à montrer des choses aux gens, à les former à l ALR, pas la moindre invitation de la part de qui que se soit! meme pas un café… meme pas de la part de Mahfoud mon chef de service…( petite rectification, il m invite ce soir, enfin!). Très étrange. Cela contraste vraiment avec ce que connait Hélène dans son village de pêcheur où elle est traitée comme une reine. Meme à son retour à Nouakchott, les seules invitations que nous avons reçu viennent de la part de ses amis pêcheurs.

eh oui, ici comme ailleurs, moins les gens ont de sous, plus ils ont le sens de l hospitalité et du partage!

enfin en tout cas, tout se passe toujours tres bien.

Pour ce qui est de la religion, je rappelle simplement que la Mauritanie est une république islamique et que par conséquent, 99.9% de la population est musulmane. C est quand meme assez spécial… Ils sont le prototype du « bon » musulman, ils sont adorables, mais vraiment etroits d esprit! Il ne concoivent pas vraiment qu’on puisse ne pas etre musulmans, et encore moins ne pas croire en Dieu… alors là, c est vraiment l’incompréhension totale.

Faut dire que tout le pays vit au rythme de l Islam, forcément ca pousse à croire que c’est partout comme ca! Il n y a absolument aucune mixité culturelle. L appel à la prière retentit dans tous le pays, à toute heure, invariablement. Et tout s’arrête. Même les voitures sur les routes! On descend de véhicule, on sort son tapis de prière, on se lave les mains dans le sable, on prie, et on remonte en voiture… à l’echelle d un pays, c’est très impressionnant!

C est assez etrange, car ils ont un coté vraiment bienveillant. Ils sont tellement convaincu de leur foi, que quand ils aiment bien quelqu un, ils essayent de toute leur force de convaincre cette personne à se convertir… pour son bien! afin qu il ne périsse pas en enfer, le pauvre! Il n’y a pas de place pour le doute.

Ainsi, un ami français (il se reconnaitra…) m’a confié un jour que pour lui, plus il y avait de musulmans sur terre plus il était heureux… j’ai trouvé ça très étrange.

en ce qui me concerne, devant une telle foi, je ne peux m’empecher de penser qu’il y a 5 milliards d autres croyants, d’autres religions, qui pensent que se sont les autres qui périront en enfer pour ne pas avoir suivi leur culte….!! Qui a raison, qui a tort?

Je comprends parfaitement, qu on puisse croire en un Dieu, et peut etre même qu’ « il » existe, mais toutes ces fables, ces  mythologies, ces règles plus ou moins terribles à suivre scrupuleusement et qui souvent s’opposent d’une croyance à l’autre, sont quand meme, quand j’y pense, difficile à avaler…

Devant une telle variété de cultes, de croyances, pourquoi en soutenir une plutot qu une autre?

Ca ne me dérange absolument pas, le probleme est que, bien souvent, l intolérance pointe le bout de son nez, et avec lui, un doigt accusateur plein de reproches et de menaces…       là est tout le problème des religions.  La haine est cachée, juste derrière.

Conclusion: pour ne pas gacher une belle soirée entre amis ici (et ailleurs?), évitez d’aborder ce sujet! le discours moralisateur arrive à vitesse grand V !

je finirai par une petite chanson bien connue de Brassens et particulierement juste:

 » Mourir pour des idées, l’idée est excellente,                                                                                  Moi, j ai failli mourir,  de ne l’avoir pas eu.                                                                                      Car tous ceux qui l’avaient, multitude accablante,                                                                        En hurlant à la mort, me sont tombés dessus…. »