le Banc d’Arguin

Ce week end, escapade avec des amis anthropologues au coeur d’une réalité mauritanienne bien différente: le PARC NATIONAL DU BANC D ARGUIN (PNBA).
Arrivé dans un paysage sauvage où la nature est sans conteste maitresse. Vastes étendues de dunes de sable se jettant dans l océan atlantique… ça calme!

Il se trouve que c est une reserve ornithologique qui regorge de gros pélicans, flamands roses  et autres hérons. Elle est doté d une des eaux les plus poissonneuses au monde: vraiment impressionnant l ‘eau grouillle litteralement de « mulets jaunes », » courbines »  et autres poissons volants, qui se jettent hors de l’eau, attirant les dauphins par le bruit qu’ils font en amerrissant. On peut d ailleurs attirer ceux ci en tapant sur l eau parait il!! ( je sais c’est un truc de ouf…)
nous avons été ensuite invité successivement dans différente familles du village d’Imraguen ( tribu de pêcheurs du parc), qui se battait pour nous avoir sous leur toit et nous faire cadeau de se qu ils ont de plus precieux: poutargue ( caviar mauritanien: delicieux), poisson seché et collier de coquillage. Epoustouflant de n avoir que si peu et de donner autant…

Dans le village il n y a ni eau ni electricité et les gens ne se lavent pour ainsi dire…. jamais… en particulier les femmes ( les hommes passent la journée dans l eau, ils sont donc relativement propres). Quant elles vont aux toilettes, quant elles sont indisposées, pas de probleme, elle ne s essuye pas ni ne se lavent… tout pars dans le grand voile qui les enveloppe appelé « melefe »…. meme voile qui sert plus tard à … essuyer la vaisselle…   ah ouais… quand meme!

bref depaysement assuré et decouverte d une façon de vivre fondamentalement différente de la notre où il n y a ni porte ni étranger. ainsi on dit que n importe qui peut s inviter à votre table n importe quand, sans avoir à demander quoi que ce soit et  qu on est en droit de lui demander ce qu il fait ici qu après le 3eme jour passé sous votre toit !!!! je vous laisse imagnier ce que ça donnerait dans nos foyers douillets et surprotégés…

franchement: tres enrichissant, une belle lecon de vie…

Pour ce qui est qui est de la vie à nouakchott, tout se passe très bien. Le boulot à l hopital devient de plus en plus interessant et les gens me font confiance: agréable! ils sont tres ouverts à ce que je leur apporte et l appliquent très volontiers! gratifiant…

je parlerai plus longuement de ce chapitre plus tard,

J ai pris mon premier cours de Hassania, dialecte de l’arabe, hier… super!! mais ça va pas etre simple….

à tres vite,

n hésitez pas à me donner de vos nouvelles, ça fait toujours chaud au coeur!

bises

Une réponse à “le Banc d’Arguin”

  1. Djegueur dit :

    Salut Ronny,

    Tu m’étonnes que le depaysement doit etre total !!!
    De mon monde citadin et superficiel(je sais de quoi je parles !!!),je t’envie un peu meme si je sais pas si j’aurais eu  » les couilles » de faire ce que tu fait …
    Ma seule longue expérience (2 mois) a l’etranger avait été le Vietnam et j’avais adoré !!!
    Je te souhaite bon courage,profites bien de tout ce que tu vis …
    Biz

Laisser un commentaire